Mausolée islamique

Tambour

Le tambour est un élément fondamental des constructions islamiques, ou plus généralement de l’architecture des coupoles. La difficulté pour les architectes est de passé d’un carré à une forme ronde

Dôme

Dome, ou coupole extérieure

Coupole

Coupole (intérieure)

Chambre funéraire

Chambre funéraire, gurkhane

Trompe à muquarnas

A l’intérieur de la coupole de Gour-Emir, les trompes à muquarnas sont bien visibles aux coins

Cénotaphe?

Cénotaphe? crypte?

Coupole sur trompes (cf. wikipedia)

Les trompes sont quatre arcs placés en biais dans les quatre angles qu’une pièce ou d’une tour de plan carré. Ces arcs supportent quatre petits murs en biais qui transforment le carré en octogone, sur lequel peut donc reposer une coupole octogonale, ou une petite coupole circulaire par le jeu des appareillages ou par l’ajout de petites trompes supplémentaires.

La technique de la coupole sur trompes est l’une des deux principales techniques (avec la coupole sur pendentifs) qui permet de suspendre une coupole à base ronde ou octogonale au-dessus d’un espace carré qui la circonscrit. La trompe est la technique la plus primitive et la plus simple à réaliser, mais elle ne permet de suspendre que de petites coupoles et nécessite de bonnes épaisseurs de mur sur les côtés du carré (ces murs peuvent eux-mêmes reposer sur des arcs pour répartir le poids sur quatre piliers). Le pendentif en revanche, plus complexe à réaliser, permet d’élargir considérablement le diamètre de la coupole et n’a pas besoin de mur sur les côtés du carré. (..)

Le plus ancien exemple de coupole sur trompe, Qaleh ye Dokhtar. Influences romaines ?

Pour l’architecte, il s’agit de passer du plan carré au plan polygonal ou rond grâce aux trompes ou aux pendentifs.

Cette technique sera utilisée en Occident aussi (par exemple à l’église romane de Comps (XI-XIIe s.)